Victoire temporaire pour Grignon, non à la vente !

A

Aujourd’hui, l’Etat vient d’annoncer un arrêt dans la privatisation du campus de l’école d’agronomie AgroParisTech sur le domaine de Grignon dans les Yvelines. C’est indéniablement une victoire pour toutes les personnes mobilisées pour la préservation du site.

En cette période électorale, le gouvernement repousse l’ouverture d’une nouvelle procédure de vente au second semestre 2022. Valérie Pécresse qui s’est toujours opposée à la préservation du site malgré les appels des élu.e.s locaux et de notre groupe à la région doit désormais prendre position. Il est grand temps d’enterrer définitivement un projet de vente à but lucratif et d’acter un projet qui sauvegarde le domaine de Grignon dans l’intérêt des générations futures.

Depuis plusieurs mois, le ministère de l’agriculture, propriétaire du site, avait prévu de vendre l’intégralité du domaine au promoteur Altarea Cogedim en prévision d’un démembrement des parcelles du site et d’un montage fiscal très avantageux le tout soutenu par la Région Île-de-France par le biais de sa foncière SEM Île-de-France Investissements et Territoires. En effet, plusieurs médias ont révélé un achat à 18 millions d’euros mais avec de nombreuses optimisations financières à la clé : rachat par des collectivités ou des fonds privés et défiscalisation sur les monuments historiques avec la vente d’appartements aménagés dans le château. Une fois de plus, la présidente de la région Île-de-France et le gouvernement se retrouvent quand il s’agit de privatiser et privilégier le profit à la protection d’un patrimoine naturel et historique.

Le groupe demande à Valérie Pécresse présidente de la Région Île-de-France et Alexandra Dublanche présidente de la SEM Île-de-France Investissements et Territoires l’abandon définitif du projet de d’Altarea Cogedim et que soit étudié le projet alternatif porté par les acteurs du territoire pour préserver la visée agronomique du site et son unité écologique. Protégeons Grignon dès maintenant et pour les générations à venir !

Date de publication :