[COURRIER] Recrutement de Monsieur Didier Lemaire à un poste de chargé de mission à la Région

A

Madame la Présidente,

Par ce courrier, nous tenons à vous faire part de nos plus vives interrogations quant au recrutement de Monsieur Didier Lemaire par la région Ile-de-France. 

Les conditions et le cadre de cette embauche au sein de la collectivité, dont nous avons eu connaissance par voie de presse, nous questionnent profondément et légitimement. 
Un article du journal Le Parisien daté du 1er février évoque ainsi “la nouvelle aventure professionnelle” de “cet ancien professeur de philosophie au lycée de la Plaine de Neauphle, à Trappes (Yvelines)”, qui “vient de signer un contrat avec le Conseil régional d’Ile-de-France pour un poste de “chargé de mission en détachement » sur les questions d’éducation artistique et culturelle.

Cette embauche intervient concomitamment au classement sans suite, par le Parquet de Versailles, de l’enquête qui avait été ouverte en janvier 2021 à la suite des supposées menaces reçues par Monsieur Lemaire, alors professeur de philosophie dans un lycée de Trappes dans les Yvelines. 

Nous ne reviendrons pas dans le présent courrier sur les détails d’une affaire qui, à l’époque, avait été largement médiatisée. 
Il est néanmoins utile de rappeler que vous – et plusieurs de vos Vice-présidents – n’aviez pas hésité à utiliser dans le cadre d’une opération politique, des éléments dont on peut clairement douter aujourd’hui et dont la justice ne peut caractériser les faits.
Il est utile aussi de redire qu’au travers de ce soutien sans faille à Monsieur Lemaire, vous avez contribué à stigmatiser la ville de Trappes, ses habitant·es, ainsi que le lycée où exerçait ce professeur et ses élèves, et tenté de jeter le discrédit, à l’aune d’élections municipales partielles impliquant l’un de vos Vice-Présidents à la Région, sur le maire et son équipe.

Didier Lemaire n’est ni un anonyme, ni un simple citoyen. Il est à la tête du Parti républicain solidariste, il s’apprête à publier un essai et à créer une association de “défense des serviteurs de la République, dont la porte-parole sera Jacqueline Eustache-Brinio, sénatrice Les Républicains du Val-d’Oise.

Le contexte, la temporalité, les contours et les motifs réels de ce recrutement ont donc, vous le comprendrez, de quoi interroger.

Ainsi, nous souhaiterions que vous nous apportiez tous les éclairages nécessaires quant aux conditions de recrutement de Monsieur Lemaire au sein de notre collectivité. Quel est exactement l’intitulé du poste concerné ? Quelle est la fiche de poste ? S’agit-il d’un poste qui était vacant ou d’une création de poste ? Une annonce a-t-elle bien été publiée conformément aux règles en vigueur dans la fonction publique territoriale ? 
Si oui, dans quels supports et à quelle date cette publication a-t-elle été réalisée et y a-t-il eu d’autres candidatures ? 
Quel est le statut de ce poste et de quel service dépend-il ?

Voilà autant de questions auxquelles, nous en sommes certain·es, vous saurez porter la meilleure attention et apporter toutes les réponses utiles.

Dans cette attente, nous vous prions de bien vouloir agréer, Madame la Présidente, l’expression de nos salutations respectueuses.

Le Pôle Écologiste à la Région Ile-de-France

Date de publication :