Galère dans les transports, hausse des tarifs, privatisation… Réunion publique exceptionnelle avec Stéphane TROUSSEL, Président du Département de la Seine-Saint-Denis, le 9 janvier 2023

A

Les usagères et usagers des transports subissent depuis plusieurs mois une dégradation considérable des transports franciliens en raison principalement de la baisse de l’offre demandée par Valérie Pécresse, Présidente d’Ile-de-France Mobilités, mais aussi de la préparation de la privatisation. Cette crise sans précédent s’ajoute à une hausse historique des tarifs – depuis le 1er janvier 2023 – de 10,5% à 31,6% en fonction des titres de transports. Cette hausse intervient alors que l’autorité organisatrice connaît une situation budgétaire extrêmement préoccupante.

En janvier, les forces engagées dans la démarche baptisée « STOP GALERE » poursuivent leur mobilisation pour informer directement les Francilien.nes, dont le quotidien est durement impacté sans que leur avis soit suffisamment pris en compte. Alors que les « Assises du financement des transports franciliens » s’organisent sans les associer, nous voulons donner la parole aux usagères et usagers.

Pour cela, nous vous donnons rendez-vous lundi 9 janvier à partir de 18 heures 30 à La Courneuve* en présence notamment de Stéphane TROUSSEL, Président du Département de la Seine-Saint-Denis, Gilles POUX, Maire de La Courneuve et Soumya BOUROUAHA, Députée de la circonscription. Les groupes politiques du Conseil régional seront représentés par Ghislaine SENÉE pour le Pôle Ecologiste, Christophe PRUDHOMME pour la France Insoumise et Apparentés, Adrien DELACROIX pour le groupe Socialiste, Écologiste et Radical et Céline MALAISÉ pour la Gauche Communiste, Écologiste et Citoyenne.

Au cours de cette réunion, élu.es, associations d’usagers et salarié.es des transports en commun dresseront un diagnostic de la situation et en analyseront les causes, ainsi que les solutions qui peuvent être mises sur la table.

Pour Stéphane TROUSSEL, Président du Département de la Seine-Saint-Denis, « En Seine-Saint-Denis, les transports sont bien plus qu’un simple moyen de déplacement : c’est la promesse d’un accès renforcé à l’emploi, aux études, à la culture et aux loisirs. Agir pour les renforcer est indispensable car il s’agit une question d’égalité territoriale. Affaiblir les transports publics a des conséquences sociales et économiques considérables pour notre département. La libéralisation d’un service public essentiel au  bon fonctionnement de notre région est une aberration et je m’y opposerai. D’autres solutions existent, le Gouvernement et Valérie Pécresse doivent à présent s’en emparer ».

Les groupes de gauche et écologistes du Conseil régional abondent : « Alors que les transports publics sont indispensables au quotidien et à l’économie de l’Ile-de-France, leur amélioration s’avère primordiale pour affronter les crises climatiques, énergétiques et sociales en cours. Il existe des solutions de financement et d’amélioration de la qualité de service. L’abandon de la privatisation concourt à ces deux objectifs. Nous attendons l’avis et l’action du Gouvernement ».

Cette réunion publique prolonge la lettre ouverte adressée lundi 2 janvier à la Première Ministre par plus de 250 élu.es afin de lui demander de mettre fin à la privatisation des transports d’Ile-de-France. D’autres réunions publiques se dérouleront en janvier en Ile-de-France dont le 17 à Fontenay-sous-Bois et le 25 à Paris.

La démarche STOP GALERE, initiée dès octobre 2022 par les groupes politiques de gauche et écologistes du Conseil régional, relaie les préoccupations des usagères et usagers des transports publics face à cette situation exceptionnelle. Soutenue par des dizaines de Maires, des associations d’usagers et des organisations syndicales, STOP GALERE propose des solutions pour améliorer durablement le système de transport et exige notamment l’arrêt de la privatisation des transports franciliens. Cette démarche a d’ores et déjà rassemblé plus de 50 000 parrainages d’usagères et d’usagers des transports. * Rendez-vous le 9 janvier 2023, 18 heures 30, salle Philippe ROUX, 60 rue de la Convention à La Courneuve, arrêt tram T1 Hôtel de Ville de La Courneuve

Date de publication :