Grève du 13 janvier : soutien à la communauté éducative

A

À la veille d’une grande mobilisation des fédérations syndicales publiques de l’Éducation Nationale et des associations de parents d’élèves, le Pôle Écologiste de la Région Ile-de-France réaffirme son soutien aux acteurs éducatifs et l’urgence de moyens supplémentaires, humains et matériels, pour faire face à la pandémie et assurer des conditions de travail et d’apprentissage acceptables pour toutes et tous.

Le Gouvernement et l’exécutif régional ont une nouvelle fois failli à leur mission de service public. Après une semaine de reprise des enseignements scolaires, le ministre de l’Éducation Nationale, Jean-Michel Blanquer, a annoncé la progression des variants Covid-19 “Deltacron” dans les établissements scolaires. La région Ile-de-France serait nettement plus touchée que le reste du pays.

Depuis deux ans, à chaque veille de rentrée, nous alertons l’exécutif régional sur la circulation active du virus dans les lycées et demandons un renfort matériel (masques, gel hydroalcoolique, protection pour les agent·es, capteurs de CO2, purificateurs d’air, etc.) et un renfort humain (900 agent·es) pour soulager les équipes en place et assurer correctement la surcharge de travail liée à l’application du protocole sanitaire. Mais l’exécutif régional ignore nos alertes et n’a encore rien préparé pour assurer la sécurité sanitaire.

Aujourd’hui, l’exécutif régional ne peut plus se cacher derrière son manque d’anticipation et de désorganisation. C’est un déni total et une mise en danger des lycéen·nes, agent·es régionaux·ales et de la communauté éducative. 

Demain, les fédérations syndicales de l’Éducation nationale, les représentants de parents d’élèves ou encore les infirmier·ères manifesteront pour dénoncer le changement incessant du protocole sanitaire et l’absence de moyen. Les élu·es du Pôle Écologiste apportent leur soutien sans faille à la mobilisation et demandent au Gouvernement et à l’exécutif régional d’agir urgemment pour assurer aux élèves, parents, personnels et à la communauté éducative les moyens nécessaires pour protéger et mettre en oeuvre des politiques à la hauteur des enjeux sanitaires, scolaires et sociaux.

Date de publication :