Ukraine : la Région Ile-de-France doit porter une culture de la paix et de la solidarité

A

Jeudi dernier, le 24 février, le monde et l’Europe se sont réveillés dans la sidération : en pleine nuit, l’Ukraine venait d’être attaquée par la Russie de Vladimir Poutine. En quelques jours, le peuple ukrainien a déjà été lourdement touché. Le Pôle Écologiste exprime à nouveau toute sa solidarité avec les Ukrainien·nes et condamne avec la plus grande fermeté cette offense intolérable aux valeurs de démocratie et de paix entre les peuples, au cœur de l’engagement et du projet écologistes.  

Si nous attendons de la France et de l’Union européenne qu’elles mettent en œuvre tous les outils politiques, diplomatiques et économiques pour faire respecter le droit international, nous ne pouvons, à notre niveau, assister avec passivité à ce désastre qui est d’abord et avant tout un désastre humain.

Au-delà d’une condamnation ferme et claire de l’agression russe sur son voisin ukrainien, de la défense de la souveraineté de l’État ukrainien et de l’intégrité territoriale du pays, le Pôle Écologiste appelle la Région Ile-de-France à soutenir sans réserve toutes les initiatives de promotion de la paix en Ukraine et d’aide aux populations victimes du conflit.

Restrictions de déplacements des populations, difficultés économiques, insuffisance des approvisionnements, coupures d’électricité et de gaz, manque de professionnel·les de santé (le tiers des infrastructures de santé seraient déjà endommagées…) : la population civile ukrainienne, composée à 30 % de personnes âgées, est en grand danger. Selon le dernier décompte de l’ONU, près de 500 000 personnes ont déjà fui vers les pays limitrophes et l’exode se poursuit.

La Région Ile-de-France a les moyens et le devoir de diffuser une culture de la paix et de la solidarité et de mettre en acte ces valeurs fondatrices de notre pacte républicain. La paix relève d’une responsabilité collective et se joue au quotidien, partout sur nos territoires. 

Soutien matériel et logistique aux structures de santé ukrainiennes et aux associations humanitaires, organisation en lien avec des ONG , au siège régional et en divers locaux régionaux, de collectes, mobilisation du patrimoine régional et accompagnement des collectivités d’Ile-de-France dans la mise en place de lieux d’accueil et d’hébergement des réfugié.es arrivant d’Ukraine, gratuité des titres de transports, aide à la scolarisation des lycéen.nes et étudiant.es dans nos établissements sont donc autant de pistes que nous demandons à Valérie Pécresse de considérer urgemment et qui devront être intégré.es à un plan d’aide co-élaboré avec l’ensemble des groupes et présenté lors de la prochaine commission permanente du 23 mars 2022. 

Le Pôle Écologiste de la Région Ile-de-France est prêt à y prendre toute sa part.

Date de publication :