Un budget régional 2022 hors sol

A

Ce que nous, élu·es du Pôle Écologiste, redoutions s’est produit : l’exécutif régional de droite vient d’imposer un budget 2022 déconnecté des enjeux climatiques et des réalités sociales, sanitaires, économiques des Francilien·nes. 

La présidente de la région Ile-de-France n’en a vraiment plus que le titre. Sur 36 heures de séance concentrées sur 3 jours, Valérie Pécresse n’aura gratifié l’hémicycle de sa présence que 3 heures. 

Les vice-président.es se sont succédé pour la remplacer à la tribune en assénant de multiples contre-vérités et pour défendre leur budget anti-social et anti-écologique :  disparition du plan d’urgence santé COVID 19, renforcement de l’armement des forces de sécurité par drones, refus de la solidarité avec les autres territoires, chantage à l’Etat pour mieux se désengager des transports du quotidien, rien pour lutter contre l’effondrement de la biodiversité, pour ne citer que quelques exemples.

Non content de présenter un budget lacunaire et désincarné, l’exécutif de droite a piétiné un peu plus la démocratie en déstructurant totalement l’organisation la séance et des débats pour s’assurer qu’ils soient favorables à la scénographie orchestrée pour Valérie Pécresse candidate à la présidentielle.

Une fois encore, c’est l’expression politique qui est discréditée, une fois encore c’est notre démocratie qui est malmenée.

Date de publication :