Hella Kribi-Romdhane

Photo de profil Hella Kribi-Romdhane
Crédit : Photo prise par Hugues-Marie Duclos

En 3 questions...

Un moment fondateur de ton parcours

Hella, native de Massy, raconte comment à l’Université, entourée de Parisiens, elle s’est vue interpellée par un étudiant “Vas-tu t’en sortir avec ton accent de banlieue”. Inversement, dans son quartier, elle était perçue comme “celle qui faisait ses études”. Moment qui a marqué son engagement contre le déterminisme social.

Si tu devais créer un musée, ce serait quoi ?

Un Musée de la république, de l’égalité et de la colonisation, pour raconter l’histoire métissée de la France.

Ton sujet prioritaire, urgent, c’est quoi ?

La lutte contre la bétonisation, le maillage des transports en commun, pour une meilleure qualité de vie et un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle.

Biographie

Diplômée d’un master en communication politique et publique et d’un master en sciences sociales, économie et sciences politiques à l’Institut d’études européennes, Hella Kribi-Romdhane a grandi et vécu toute sa vie à Massy, dans l’Essonne, où elle habite aujourd’hui avec son mari et ses deux enfants. 

Issue de la méritocratie républicaine, Hella Kribi-Romdhane a d’abord exercé dans le champ de la communication publique dans le secteur privé, puis au sein d’une association œuvrant pour l’insertion des demandeurs d’asile.  

Très engagée sur les questions d’emploi, d’insertion professionnelle et de formation, elle a travaillé au sein du cabinet de Jean-Luc Mélenchon (2000-2002), quand celui-ci était ministre délégué à l’Enseignement professionnel dans le gouvernement Jospin. Profondément attachée au service public et lauréate d’un concours, Hella est aujourd’hui cadre de la fonction publique d’Etat et travaille dans le secteur des solidarités, au service de la prise en charge et de l’insertion des jeunes placés sous main de justice. 

Élue à Massy, elle anime le groupe de rassemblement de la Gauche et des écologistes au conseil municipal, après avoir conduit en 2014 la liste Nouveau souffle pour Massy et en 2020 la liste Nous Sommes Massy.

Élue conseillère régionale d’Île-de-France en 2010, elle devient vice-présidente en charge de la formation professionnelle, de l’apprentissage, de l’alternance et de l’emploi, un secteur au cœur des compétences régionales. A ce titre, elle a  présidé Défi-Métiers, le centre d’animation, de ressources et d’information sur la formation professionnelle, ainsi que le CREFOP (Comité régional Emploi, Formation et Orientation professionnelles) créé par la loi relative à la formation professionnelle du 5 mars 2014. 

C’est là qu’elle fait ses armes dans le dialogue social pour la mise en place de politiques publiques innovantes s’appuyant sur la co-construction avec les acteurs, une méthode à laquelle elle tient dans tout ce qu’elle entreprend.

En 2021, tête de liste écologiste puis de rassemblement de la Gauche et des écologistes dans l’Essonne pour les élections régionales, elle est réélue conseillère régionale d’Ile-de-France. Elle reste plus que jamais déterminée à contribuer à l’amélioration de la vie des Francilien.nes.

Représentations régionales :

  • Commission de la jeunesse, de la promesse républicaine et de l’insertion professionnelle
  • Membre de la Commission Permanente
  • Membre du Comité du Comité régional de l’emploi, de la formation et de l’orientation professionnelles (CREFOP)
  • Membre du Conseil d’Administration de l’Établissement Public Foncier Régional d’Île-de-France (EPFIF)
  • Membre suppléante du Comité Régional de l’Habitat et de l’Hébergement (CRHH)

Actualités

Bannière-réseaux
Situation du bidonville de Saclay
Bannière-réseaux
[COURRIER] Recrutement de Monsieur Didier Lemaire à un poste de chargé de mission à la Région
Bannière-réseaux
Un budget régional 2022 hors sol

chroniques d'hémicycle

hella - seance 2
Budget régional 2022 Citoyenneté et vie associative : Intervention d'Hella Kribi-Romdhane
Accès aux soins : la fausse solution de la régionalisation de la santé
Budget régional 2022 Formation professionnelle et emploi : Intervention de Sorayah Mechtouh